Ostéopathie, chant et réflexes primitifs

Ostéopathie, chant et réflexes primitifs

Quand on mobilise en harmonique, on se mobilise soi-même. C'est un système dans lequel vous vous auto-traitez en traitant mes patients. Les techniques harmoniques se caractérisent par une mobilisation passive et rythmique avec une fréquence proche de l'auto-entretien du mouvement. Parmi toutes les techniques ostéopathiques, elles génèrent le plus de mouvement en un temps donné. En trouvant cet accord harmonique qui reflète un équilibre dynamique entre patient et praticien, vous aurez la sensation de mobiliser le corps avec le moindre effort. Un mouvement unifié et l'état de relâchement global du praticien permet d'atteindre une fluidité gestuelle, qui installe une réaction miroir chez le patient.
Ces techniques sont utilisées pour assister et guider les processus locaux de réparation tissulaire, préparer le corps à un travail tissulaire profond ou encore générer une relaxation psychomotrice et relâcher le tonus de base. Ces mobilisations s'appliquent autant sur les systèmes musculaire, articulaire et viscéral et pour des patients de tout âge (enfants, adultes, séniors, femme enceintes, etc.). Ces derniers accèderont à un relâchement profond et au lâcher prise. Leur ressenti est de l'ordre de la joie et du plaisir (synthèse d'ocytocine et toucher empathique). Que vous chantiez ou que vous soyez un patient lambda, le ryhme vous suit partout. Si le ne fonctionne plus en harmonie, il sera pervertie et génèrera de pathologie.